Notre expérience à AWF (African Women of the Future) 2019

Bonne nouvelle !!!! Le programme AWF 2020 est ouvert !!!!!

Avant de vous donner les détails sur les candidatures et les critères de sélections d’AWF (African Women of the Future) 2020. je souhaite vous partager mon expérience à cette chaleureuse aventure.

Le 15 Juin 2019, chanceuse d’avoir été parmi les 24 jeunes femmes leaders sélectionnées sur 6.000 candidatures en Afrique francophone pour la formation en leadership genre et développement de la Fondation SEPHIS, je décolle pour l’Université International de Grand-Bassam (UIGB).

Ainsi, je fais la rencontre de plusieurs belles et jeunes femme qui venaient de différentes villes de la Cote d’Ivoire mais aussi de divers pays d’Afrique. A cet effet, j’ai fait la connaissance de Jessica KAPINGA originaire de la RDC. Elle nous avait captivé par sa sérénité et sa diction parfaite… je n’oublie pas aussi les cours en lingala…

Aussi il y’avait  THIAM ASSA ma voisine de chambre originait de la Mauritanie, elle était à nous toute notre petit poussin 😂.  Assa est impressionnante, jeune elle est quadrilingue car, elle a la maîtrise de la langue Arabe, Anglaise, Française et Allemande. J’étais chanceuse de partager ma chambre avec elle… Tu me manques mon petit poussin.

Oui, il y’avait aussi LE DOCTEUR : PARE STELLA, son originalité et son authenticité font d’elle une guerrière incontournable, Stella originaire du Burkina-Faso nous a marqué par sa tranquillité et son don d’observation qui lui envoyait à toujours donner d’excellent conseil. Ce n’est pas en vain qu’elle a remporté le premier prix de la meilleur présentation de projet au Forum du leadership Féminin.

A mon humble avis notre promotion a été bénite car, nous avons suivi cette formation avec un petit Etre qui était dans le ventre de notre BB-MAMAN. D’origine Béninoise SANNY KARAMATOU OSSENI nous a dévoilé le secret des vrais amazones du BÉNIN : LE COURAGE. Oui, elle était vraiment courageuse car, durant tout le long de la formation cette femme était la plus active malgré qu’elle était à 5 mois de grossesse. Aussi, son humilité est remarquable.

Le Mali, la terre des mœurs africains. SALIMATA SANOGO est une femme hors pair, cette femme remue ciel et terre pour s’accrocher à ses études, son travail et à l’amélioration de ses conditions de vie. Durant la formation, elle était assez silencieuse mais son regard en disait long. SALI nous avait touché émotionnellement lorsqu’elle avait décidé de nous montrer sa véritable facette : une femme qui est prête à tout pour défendre ses droits et ceux de ses enfants. Force à toi SALI.

Comment ne pas t’oublier chère FATOU DANSOKO de la GUINÉE CONAKRY alias Amina… Avant elle, je n’avais pas encore connu une femme aussi franche. Avec Fatou il n’y avait pas de malentendus ou de mauvaise interprétation car elle s’exprimait comme elle l’entendait et ELLE DISAIT CE QU’ELLE VOYAIT que ça plaisait ou pas elle l’avait dit 😉. Aussi, le désir d’apprendre et de partager son savoir caractérisaient sa personne.

NAGADEF, waoooh, REGINA DIMINGA N’DONG d’origine Sénégalaise est une femme MAGNIFIQUE. avec un teint d’ébène, sa douceur et la précision dans ses actions inspirent immédiatement confiance. Regina à une forte maîtrise de la langue française, elle était pour moi un dictionnaire vivant😂. Aussi, pendant les formations c’était : SILENCE REGINA PARLE. LAS t’aime.

Oooh, il me reste la Camère, le CAMEROUN. EYENGA ONDOA THÉRÈSE Voici une jeune femme remarquable, qui apprend et apporte des solutions grace à ses expériences  professionnelles et sociales elle a toujours trouvé des bons mots pour résoudre nos différents.

Après avoir fait le tour de mes consœurs étrangères qui étaient à AWF, nous allons maintenant se recentrer sur nos chères et tendres participantes ivoiriennes.

Voici celle qui, secrètement me motivait à plus me concentrer et redoubler d’effort lors de cette aventure :MARIE-ANGE SALAYE. Hée bien cette jeune femme dégageait une assurance, une détermination et une maîtrise de son sujet lorsqu’elle prenait la parole… Sérieusement, SALAYE avait suscité en chacune de nous un sentiment de vouloir se surpasser et de challenge… Je souhaite qu’il y’ait une salaye dans tous les programmes AWF.

FOUA LOU ANGE, LYDIA N’GATTA, ANAIS ALLOU des consœurs pétillantes, débordantes d’énergie. Ces femmes là, savaient partager leur talent et savoir avec nous.

ANAÏS la cadette de notre promotion était notre bilingue or-nomme de surcroît CHAMPIONNE de Badminton.

ANGE c’était la fille « sans façons » elle avait une maîtrise d’adaptation inébranlable.

LYDIA c’était la femme qui était restée Focus du début jusqu’à la fin de la formation. Aussi elle nous mettais toujours l’eau à la bouche quant elle nous montrait l’image des plats qu’elle cuisinait et qui restait seulement chez elle.

Stéphanie KONAN, Roxane KOFFI et Salimata Touré Epouse Ouattara, des leaders qui continuent d’impacter positivement la gente féminine. Stéphanie est très intelligente, l’informatique n’a aucun secret pour elle. c’était la femme qui s’amusait bien avec nous puis à l’heure d’intégrer les chambres là où nous toutes dormions, elle restait la seule éveillée pour travailler avec ses responsables de son bureau. source : sa voisine de chambre, Regina.

Ensuite, il y’a Roxane KOFFI une véritable femme battante, rien ne peut freiner son élan. Elle nous avait appris à saisir des opportunités et à ne pas les laisser s’échapper.

Enfin, Salimata TOURE Épouse OUATTARA, notre Chère Épouse.  A première vu cette jeune femme leader montre un genre de « pas comme les autres », c’est un peu difficile à expliquer. Mais, son sens de responsabilité, sa rigueur dans le travail et sa manière de s’imposer m’envoyait à l’admirer et à saluer son caractère. Eudoxine OKA, Rachelle ETTIEN, Viviane KONAN et Salimatou OUEDRAOGO. Voici, une jeune femme qui ne se fâchait jamais, elle souriait sans arrêt, pour elle il n’y avait pas de place pour les querelles et la distraction dans sa vie ; Eudoxine. Eudoxine était à nos petits soins, elle ne supportait pas voir quelqu’un triste. Merci beaucoup Eudo.

Ensuite, Rachelle, Discrète, elle faisait beaucoup preuve de maturité et d’un bon leadership. 

Maintenant, laissons la place à l’honorable Viviane KONAN, assez diplomate, Viviane est la femme qui avance d’étape en étape, elle ne fait rien au hasard. A la formation, toutes ces actions étaient raisonnées.

Puis, retrouvons Salimatou OUEDRAOGO l’une des femmes leader qui tient une organisation parfaite de sa vie. Sali étant à AWF se préparait pour des examens à son université situé à Bouké (une ville au centre de cote d’Ivoire). Parfois, je la voyait réviser avec des bouts de papier en faisant des 100 pas dans le jardin. Sali a réussi avec brio son examen tout en travaillant et développant son projet.

Coralie BROU, N’GORAN Orphelia, Agnes EPONON et Fatim KINDA ces quatre femmes leaders m’ont apprises la vrai définition de l’amitié, du soutien AMICAL. Elles se sont nommée LAS. Elles seules avait la possibilité de créer une atmosphère plus-que joviale. Elles savaient détendre l’atmosphère, réconforter les cœur tristes et travailler au moment où il le fallait.

Coralie Brou la leader infographe qui maîtrise tous les logiciels ADOBE,

Orphelia N’goran notre chantre, qui sa voix à même transpercer les frontière de la Côte d’Ivoire pour se retrouve maintenant à THE VOICE AFRIQUE.

Agnès Eponon notre Sociologue, Soci 2.0, la femme qui détecte et éradique le mensonge.

Enfin, Fatim KINDA, lakinda celle-la même qui remet tout en cause et fini par trouver les bonnes solutions. Je vous aime 

Enfin, il Y’a moi Éléonore ALLOKO un membre de LAS.AWF, une aventure pas comme les autres initiée par une femme pas comme les autres. Madame SEFORA KODJO KOUASSI Présidente de la fondation SEPHIS. Présidente, nous ne finirons jamais de te dire MERCI…

POUR CETTE ANNÉE AWF INNOVE : Le programme AWF passe de 24 à 36 participantes !!! Qui seront-elles ?

Saisissez cette opportunité de formation et de connexion pour le développement de votre activité et le renforcement de votre impact sur votre communauté avant le 29 Mars 2020

06 semaines de Mentorat et de formation en Leadership, Genre et Développement des projets par des partenaires nationaux et internationaux.

Critères:

– Être une femme d’origine Africaine et résidente en Côte d’Ivoire ;
– Avoir entre 18 et 35 ans ; Avoir le niveau terminale (minimum ou équivalent) ;                                                                                                          -Être une femme entrepreneur (plus de 2 ans d’expériences) ou ayant une activité susceptible de favoriser la création d’emploi pour d’autres femmes. Ou être une femme en situation d’emploi qui pourraient bénéficier d’une amélioration de conditions de travail après le programme (salaire, position, etc.)                                                                        -Parler couramment le français.
-Être disponible pour une formation de 06 Semaines. (La Fondation SEPHIS mettra à disposition pour les 36 finalistes, des courriers dans le but de favoriser la demande de permission pour les professionnelles).

Toutes les informations sur https://bit.ly/2Q1FW0Z

Fermeture des applications : 29 Mars 2020

#AWF_2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 × 30 =


×

Salut!

Cliquez sur notre représentante pour discuter sur WhatsApp ou envoyez-nous un e-mail à info@fcomgroup.com

× Des questions ?