Les femmes de Bonoua reçoivent le numérique.

A l’occasion du 08.Mars journée Internationale des droits de la femme, Le Jeudi 07.Mars.2019 dans la salle de mariage de la mairie de Bonoua s’est tenue une conférence pour les femmes de cette commune. Autour de 09 heure 30 minutes le décor de la cérémonie était déjà planté avec la prestation du groupe de danse Life de Bonoua.

Après La série des allocutions, Madame Adjé Cecile troisième adjointe au Maire de Bonoua, Monsieur AMETHIER Koua Jean-Paul qui représentait le maire lors de cette conférence et Yasmine Konaté Présidente de la Chambre Nationale des Femmes Chefs d’Entreprises de Côte d’Ivoire (CNFCE-CI) ont salué cette initiative de Fcom à informer et à former les femmes sur le numérique car cela est d’un intérêt capital pour elles.

De la définition du cycle Fcom (Femme Cordon Ombilical du Monde) Éléonore ALLOKO fondatrice de cette plateforme reconnaît la puissance de la femme dans tout ce qu’elle entreprend donc essaye a travers la plateforme fcom d’apporter une plus valus dans l’amélioration des conditionnement de la femme. Par la suite, elle rappel le contexte qui nous avait réunit: «Femme, comment le numérique peut-il développer ton entreprise ? »

Monsieur Rod Alberic informaticien développeur et Eleonore Alloko n’ont pas lésé les mots pour rendre mieux expliquer l’apport positif du numérique dans le développement des activités de ses femmes présentes. Ils nous ont entretenus près d’une demi-heure sur les avantages du numérique avec les termes tels que le e-commerce, le capital marque, la gestion de stock, la gestion des clients et bien d’autres.

Un autre élément important du numérique avec internet est que: « l’utilisation du numérique permet de se faire connaître ou faire connaître une marque gratuitement contrairement à la télévision ou autre service qui font intervenir des frais au niveau de la publicité » a affirmé Eleonore Alloko.

C’est en présence de Madame AMENAN Marie Angèle Epse NIANGORAN Directrice de l’IFEF Bonoua, de la fédération des associations des femmes de la sous-préfecture de Bonoua (FAFSBO), des femmes de la coopérative l’UFEDBO SCOOP-CA et de Mademoiselle AMANGOUA Avlé Adèle, PCA de cette coopérative qui s’est elle-même chargée de traduire la conférence en langue Abouré. Et de quelques agents de la mairie que cette conférence s’est déroulée.

Pris fin autour de midi dans une belle ambiance conviviale après un autre passage de la troupe de danse life, suivie d’un cocktail offert aux invités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =


×

Salut!

Cliquez sur notre représentante pour discuter sur WhatsApp ou envoyez-nous un e-mail à info@fcomgroup.com

× Des questions ?